Central Africa: Heads of State: 1960-2016

Président de la République
14 Aug 1960 - 1 Jan 1966 David Dacko [1]
1 Jan 1966 - 4 Mar 1972 Jean-Bédel Bokassa
Président à Vie de la République
4 Mar 1972 - 4 Dec 1976 Jean-Bédel Bokassa (x) [2]
Empereur de Centrafrique
4 Dec 1976 - 20 Sep 1979 Bokassa Ier (x)
Président de la République
21 Sep 1979 - 1 Sep 1981 David Dacko (x) [3]
Président du Comité Militaire de Redressement National, Chef de l'État
1 Sep 1981 - 21 Sep 1985 André-Dieudonné Kolingba
Président de la République [4]
21 Sep 1985 - 22 Oct 1993 André-Dieudonné Kolingba (x)
22 Oct 1993 - 15 Mar 2003 Ange-Félix Patassé
15 Mar 2003 - 24 Mar 2013 François Bozizé Yangouvonda [5]
24 Mar 2013 - 18 Jul 2013 Michel Djotodia Am-Nondroko
Chef de l'État de la Transition
18 Jul 2013 - 10 Jan 2014 Michel Djotodia Am-Nondroko (x)
Chef de l'État de la Transition par interim
10 Jan 2014 - 23 Jan 2014 Alexandre-Ferdinand Nguendet
Chef de l'État de la Transition
23 Jan 2014 - 30 Mar 2016 Catherine Samba-Panza
Président de la République
30 Mar 2016 - Faustin-Archange Touadéra

[1] Exercises the functions of Head of State (to 12 Dec 1960) in accordance with the law of 14 Aug 1960: "... habilitant le président du gouvernement à assumer les fonctions de chef de l'état, président de la République." (promulgated as "Loi N° 60.156 conférant au président du gouvernement de la RCA les titres et les prérogatives de Chef de l'Etat centrafricain, 14 août 1960; published in Journal officiel de la Republique centrafricaine, N° 16-17-18-19-20, 1er octobre 1960, p. 478).
[2] For public, but not official use (18 Oct 1976 - 4 Dec 1976): Salah Eddine Ahmed Bokassa
[3] Assumes control of the government in the course of a coup d'état, arriving to Bangui (seat of government) shortly after 23:00 20 Sep 1979 and making radio announcement before midnight; all executive authority is formally transferred to Président de la République in virtue of a Constitutional Act dated 21 Sep 1979.
[4] In Sango: Kömokönzi tî Koddorosêse (other versions of spelling exist); the Constitutions of 1995 and 2004 designate Sango as an official language, but French continues as the sole language for official purposes.
[5] Original name: Bozouissé Yangouvonda.
Last updated on: 10 Jun 2016 00:04:34